dimanche, 20 juin
SANTÉ

COUVERTURE SANITAIRE : LE MINSANTE REFAIT LE CHAN.

107vus

Vendredi 12 février 2021, le président de la commission médicale, les délégués régionaux de la Santé Publique, les directeurs d’hôpitaux, des responsables des structures de Santé Publique ainsi que des partenaires impliqués dans l’organisation et la mise en œuvre de la stratégie de sensibilisation, de prise en charge et d’administration des soins lors de la 6eme édition du Championnat d’Afrique des Nations qui s’est jouée du 16 janvier au 07 février au Cameroun se sont retrouvés dans la salle des conférences du Centre de Coordination des Opérations d’urgence de Santé Publique afin d’apprécier la couverture sanitaire de cette compétition.

D’emblée, Dr MANAOUDA Malachie, Ministre de la Santé Publique et Président de séance, a tenu à féliciter le personnel de santé pour la réussite de cet évènement sur le plan sanitaire. Selon le rapport du Dr. Kamga Cyrille, Gestionnaire de l’Incident pour la couverture sanitaire du CHAN des dispositifs avaient été mis en place aussi bien dans les aéroports, sur les sites d’hébergement, dans les restaurants, les terrains d’entraînement et lors des rencontres officielles, sur les sites de Yaoundé, Douala et Limbé. L’objectif étant de gérer les urgences chirurgicales immédiates, prévenir et mitiger les risques d’importation de nouvelles variantes du Covid-19 et d’expansion de la maladie mais aussi d’assurer la régulation médicale.

En effet, en plus des tests antidopage, des opérations de désinfection systématique des hôtels après chaque passage des délégations et des stades après chaque match ont été effectuées. Par ailleurs, des campagnes de sensibilisation à la pratique des gestes barrières sur les sites de compétition et en dehors ont été menées, de même que la réalisation des tests des officiels, joueurs, visiteurs et l’extraction des cas positifs. Au total, sur les 9913 prélèvements, 182 cas positifs ont été enregistrés. 133 personnes ont pu être guéris. Jusqu’ici, quelques cas restent en observation et doivent recouvrer la santé avant de rejoindre leurs pays. Notons qu’au cours de cette première compétition sportive d’envergure dans le monde en contexte Covid-19, une nouvelle exigence est apparue ; il s’agit de la réalisation de l’IRM des acteurs sportifs positifs guéris de Covid-19 avant le retour à la compétition, afin de prévenir les risques de complications cardiaques et de mort subite.

Au terme des échanges, il a été convenu de la mise en place immédiate des Sous-commissions, de la planification de l’approvisionnement en médicaments et en intrants médicaux, du renforcement des équipements des laboratoires et de leur dotation en réactifs, de la réactivation des simulations des catastrophes dans les hôpitaux en vue de développer les réflexes des personnels soignants, de l’élaboration des procédures et du cahier des charges devant renseigner sur les différents acteurs et leurs rôles. Il a aussi été demandé de mener une réflexion approfondie sur une stratégie pouvant stimuler les spectateurs au respect des mesures barrières.

 

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.