dimanche, 20 juin
EconomieSociété

INFRASTRUCTURES ROUTIERES : LA ROUTE OLOUNOU-OVENG BIENTÔT OPÉRATIONNELLE.

151vus

C’est la quintessence de la signature de contrat qui a lieu ce lundi,15 février 2021 entre Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, Ministre des Travaux Publics et Francisco PAUSELI, Directeur général de SEAS ; en présence de l’Ambassadeur d’Italie au Cameroun, Son Excellence Marco ROMITI.

En réalité, il s’agit de la signature d’un contrat commercial pour la construction en 24 mois de la route Olounou-Oveng dans la région du Sud soit 70 km de linéaire. Plus explicitement, ce contrat va permettre de mettre à contribution l’entreprise italienne SEAS dans la phase I du projet de construction de la route Olounou-Oveng frontière Gabon (105) km. Pour Francisco PAUSELI, le chantier s’ouvrira d’ici le mois de juillet. Et les travaux vont englober les tracés, les ponts avec pour objectif principal relier la Région du sud Cameroun à Oveng par une route répondant aux normes internationales c’est-à-dire bien goudronnée.

Sur le plan technique, il faut noter que le profil en travers prévoit une route de 1 x 2 voies de 3,5 m dans le respect du tracé actuel, un accotement de 1,25 m, une réalisation de 59 ouvrages de drainage transversal, la construction de 13 ponts de longueurs diverses pour un linéaire total de 260 ml, une vitesse de référence de 60 km/heure, l’aménagement des carrefours ; la réalisation des signalisations horizontale et verticale des équipements de sécurité.

Quant au financement principal objet de ce contrat commercial, le montant prévisionnel estimé à 67 milliards de francs CFA. Au-delà de l’aspect purement technique de la réalisation de ce chef d’œuvre architectural, ce financement devra non seulement prendre en compte : les contrôles techniques et géotechnique, la construction d’un poste de péage automatique, d’un poste de pesage, d’un poste de comptage. Mais aussi un plan de gestion environnementale et sociale avec la réalisation des infrastructures sociales au bénéfice des populations. Toutes choses qui permettront à la route Olounou-Oveng de contribuer à l’amélioration de la qualité de vie des populations de la zone d’intervention. Un objectif tant prôné par le chef de l’Etat, Paul BIYA que le ministre de travaux publics Emmanuel NGANOU DJOUMESSI est plus que jamais décidé à atteindre.

Marie Serges ZAKOUDA

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.