jeudi, 18 août
EconomieEducationSantéSociété

INFRASTRUCTURES : VERS LA LIVRAISON DU GRAND ZAMBI KRIBI

193vus

C’est en compagnie du Secrétaire général des services du gouverneur de la région du Sud et du préfet du département de l’Océan que le ministre des Travaux publics a parcouru mercredi 03 novembre 2021 ; 53 km de route entièrement bitumée.

En réalité, les travaux affichent un taux de réalisation de 98,19% pour une consommation des délais de 99,59% du délai contractuel avec en prime une livraison imminente. L’entreprise en charge des travaux évoque la livraison en la première quinzaine du mois de novembre 2021.

Faisant partie du programme d’appui au secteur des transports, la route Grand Zambi-Kribi rendue à la phase 2, a été financée par la Banque africaine de Développement et l’État du Cameroun.

Ont été recensées comme tâches restantes ; les travaux d’engazonnement des talus, la réalisation des épreuves de chargement des ponts, l’achèvement des travaux de signalisation horizontale et de signalisation verticale, l’achèvement des travaux au niveau de la station de péage (95%), du poste de péage (90%) et de la station de comptage automatique (20%).

Toute compte fait, la route achevée présente une chaussée de 2×3,50m et des accotements de 1,50 m. La couche de roulement en béton bitumineux a une épaisseur de 5cm, la couche de base en grave bitumineux a une épaisseur de 12 cm et la couche de fondation de 20 cm est en graves concassés.

Également, plusieurs ouvrages hydrauliques et de franchissement ont été construits. IL s’agit entre autres de : 116 dalots et 07 ponts, dont un ouvrage d’art d’environ 38m de longueur à Bandewouri. Le coût du projet s’élève à 35 585 454 111 FCFA.

Soulignons que ce projet va à coup sûr contribuer à la croissance via le développement des infrastructures de transport, notamment routières ; améliorer la compétitivité des produits sur les marchés intérieur et extérieur, à travers la réduction des coûts généralisés de transport pour le trafic en provenance du sud Cameroun et des pays voisins, le désenclavement des zones de production et l’amélioration du niveau de vie des populations desservies; contribuer à l’aménagement du territoire et à diminuer les coûts généralisés de transport. Des prémices à l’émergence du Cameroun et de la sous-région Afrique centrale.

Marie Serges ZAKOUDA

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.