jeudi, 18 août
PolitiqueSécuritéSociété

LE BUREAU NATIONAL DE L’ETAT CIVIL S’EST FORME AUX DROITS DE L’HOMME.

283vus

Du 09 au 10 Décembre 2020, au Ntou’ngou Hôtel de Yaoundé, le Bureau National de l’Etat Civil (BUNEC) à travers son projet d’amélioration du système d’Etat civil au Cameroun pour une citoyenneté active (PASECA) piloté par Madame Sophie Aurélie Mvoe, a lancé la formation de son personnel sur le Droit de l’Etat Civil et les Droits de l’Homme.

En effet, cette activité présidée par le représentant du Directeur Général du BUNEC, Abdoulaye Adjiali Boukar, Directeur général adjoint, s’inscrit dans la recherche sans cesse croissante des performances de la structure.

En dehors du personnel du BUNEC de la Direction générale, y ont également pris part les représentants de la DUE, CNDHL, PROCIVIS, l’équipe du PASECA et les participants venus des dix agences régionales du BUNEC.

Il faut noter que pendant ces deux jours de travail, le PASECA et ses formateurs dont un avocat du barreau du Cameroun, un Diplomate et des chercheurs de l’Université Catholique d’Afrique Centrale ont mis à la disposition des personnels conviés, des outils didactiques et techniques des droits sus-cités. Toute chose qui permettra à coup sûr, une mobilisation et une dynamisation plus efficace des ressources humaines et matérielles sur les terrains de la sensibilisation et de l’enregistrement des faits d’état civil.

En réalité, le PASECA qui est issu du Programme d’Appui à la Citoyenneté Active (PROCIVIS), du 11ème Fonds Européen de Développement (FED), a initié cette activité en lien avec l’axe 2 du plan stratégique de l’état civil. Ce qui autrement, intervient comme une opération capitale dans la matérialisation de la vision du chef de l’Etat, relative au système national de l’état civil, préalable à l’élaboration objective de toutes les politiques publiques.

Marie Serges ZAKOUDA.

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.