lundi, 27 juin
EconomieSociété

PÉNÉTRANTE NORD DE LA VILLE DE YAOUNDÉ : LES ACTEURS SE CONCERTENT POUR UNE MEILLEURE COORDINATION EN VUE D’ÉLARGIR LA CHAUSSÉE.

111vus

Mercredi 30 mars 2022, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, Ministre des Travaux publics a présidé une concertation autour du projet de dédoublement de l’entrée Nord de la ville de Yaoundé avec pour objectifs de sécuriser et désencombrer la circulation à la partie de la Nationale 1, allant vers l’échangeur d’Obala.

Prenaient part à cette rencontre ; les responsables du MINTP, les représentants du gouverneur de la région du Centre, du Ministère en charge de l’Urbanisme et de l’Habitat, de la Mairie de Yaoundé et le Coordonnateur du projet PAEPYS. En effet, ce projet d’élargissement est subdivisé en deux phases : Olembé-Lycée de Nkozoa soit un linéaire de 3,50 Km et Nkozoa-Échangeur d’Obala. Sa maîtrise d’ouvrage est assurée par le Ministère des Travaux publics et implique dans sa mise en œuvre, l’intervention de plusieurs acteurs dont ceux conviés à la concertation susmentionnée.

Durant la rencontre plusieurs points ont été soulevés : tels que le démarrage le démarrage des travaux d’élargissement de la chaussée, le dédoublement entre Olembé et le Lycée de Nkozoa, la possible cohabitation avec la pose en cours des conduites d’eau effectuées dans le cadre du PAEPYS, les autres projets liés à la mairie de Yaoundé, les impacts sur des investissements socio-économiques et les indemnisations.

De manière détaillée, les travaux prévoient la récupération de l’emprise; l’installation de chantier; le dédoublement de la route existante sur le côté droit en allant de Yaoundé vers Obala; la transformation de l’accotement droit existant en terre-plein central; la construction/reconstruction/ ou réhabilitation de certains ouvrages d’assainissement; l’aménagement des carrefours et zones de stationnement; l’amélioration des signalisations et des équipements de sécurité entre autres. Le profil en travers prévoit l’ajout en une nouvelle chaussée de 7,0 m + 1,5 m d’accotement du côté droit séparé de la chaussée actuelle par un terre-plein central de 1,5 m, résultant de la transformation de l’accotement droit existant. La structure de chaussée projetée prévoit une couche de revêtement en béton bitumineux de 5 cm, une couche de base en grâce bitume GB2 de 12 cm, une couche de fondation en grave concassée 0/31.5 de 25 cm et une couche de forme en graveleux latéritique de 30 cm.

En guise de recommandations, Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, MINTP a instruit de lister de manière exhaustive, en sus des infrastructures repérées dans la base de données du Cadastre, les projets, habitations, occupations de l’emprise visés par le projet d’une part et d’effectuer au plus vite, une descente avec tous les acteurs d’autre part, pour permettre la réalisation des travaux et rendre fonctionnel l’échangeur d’Obala. Le Ministre des Travaux publics a insisté sur la nécessité de susciter l’adhésion des populations riveraines du projet, pour éviter des confrontations. Rendez-vous a été pris pour évaluer la mise en œuvre des recommandations faites.

Marie Serges ZAKOUDA

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.