dimanche, 29 mai
Economie

PÉNÉTRANTE NORD DE YAOUNDÉ (OLEMBÉ-ÉCHANGEUR OBALA) : LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DU MINTP EN VISITE DE RECONNAISSANCE.

46vus

Jeudi 05 mai 2022, Urbain Noël EBANG MVE, Secrétaire général du Ministère des Travaux publics a effectué une visite de reconnaissance de l’itinéraire Olembé-Échangeur d’Obala, dans la mouvance du projet d’élargissement de la pénétrante Nord de la ville de Yaoundé. Étaient présents lors de cette visite, les autorités municipales des localités traversées par le Projet envisagé notamment, les préfets des départements du Mfoundi ; de la Mefou et Afamba et de la Lékié. Le Maire de la ville de Yaoundé, et les Maire des communes de SOA et d’OBALA.

En effet, le but de cette visite était d’apprécier l’envergure des occupations des emprises, dans la zone d’intervention du projet, de présenter et d’arrêter les options techniques définitives du projet, d’apprécier les interférences avec les autres projets en cours sur le même itinéraire, de recueillir les informations précises relatives au paiement effectif des indemnités prescrites par le décret N°81/257du 06 juillet 1981 portant classement dans le domaine public artificiel, des terrains nécessaires à l’aménagement de la route Yaoundé-Obala.

À l’issue du parcours effectué par le SG/MINTP, pas moins de 10 points ont constitué les étapes d’arrêts de cette importante descente. Parmi les plus remarquables, la visite du site de construction de la plateforme multimodale de l’entrée nord de Yaoundé au PK 00 +000 aménagée par la Mairie de la ville de Yaoundé à l’effet d’accueillir les agences de voyages actuellement installées à Tongolo.

Autres lieux, autre arrêt Pk 0+800, où est implanté le site de construction d’une infrastructure de la Chambre des Comptes et au PK 2+300 où commence le début du projet PAEPYS. Au PK 3+35 l’équipe conduite par le Secrétaire général a procédé à la reconnaissance de l’espace destiné au projet de construction du centre multifonctionnel de Nkozoa avec son échangeur ; plus loin, c’est à dire au PK 13+900 une escale a été faite à la station de captage/ pompage d’eau PAEPYS. De même, au PK 15+600, l’équipe a inspecté le site où sera construit la station de péage automatique de Nkometou. La visite de l’itinéraire s’est achevée respectivement aux Pk20+000 et Pk21+098 pour observer la traversée de l’emprise projet PAEPYS côté gauche du côté droit et le début des voies d’accès à l’échangeur d’Obala.

Signalons que la réalisation de ce projet participe à désengorger la pénétrante nord de la ville de Yaoundé afin d’optimiser l’usage et l’exploitation des infrastructures récemment réalisées, notamment l’échangeur d’Obala, la route nationale N°15 Batchenga-Ntui-Yoko-Tibati. Ainsi, pour atteindre les objectifs visés par les deux projets ci-dessus en termes de fluidité du trafic, de réduction du temps de parcours et des coûts de transports, le Ministre des Travaux Publics a entrepris d’élargir la section de la route nationale N°1 allant de Yaoundé à Obala (22 km) et répondre ainsi aux besoins actuels et futurs. Prenant en compte les contraintes inhérentes à la cohabitation avec les autres infrastructures projetées ou en cours de réalisation dans la même emprise, il a été retenu l’option de dédoublement du côté droit de la chaussée (partant de Yaoundé) par l’ajout d’une nouvelle chaussée de 7,00 m séparée de la chaussée actuelle par un terre-plein central de 1,50 m, résultant de la transformation de l’accotement droit existant. Cette option retrouve l’axe existant de la route du PK 15+400 au Pk 16+000, où est projetée la construction du poste de péage automatique de Nkometou III.

La structure de chaussée projetée prévoit une couche de revêtement en béton bitumineux de 5 cm, une couche de base en grave bitume GB2 de 12 cm, une couche de fondation en grave concassée 0/31.5 de 25 cm et une couche de forme en graveleux latéritique de 30 cm. Du reste, le Ministre des Travaux publics a insisté sur la nécessité de susciter l’adhésion des populations riveraines du projet, pour éviter des confrontations.

Marie Serges ZAKOUDA

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.