lundi, 27 juin
Economie

PROJETS ROUTIERS : 300 PROJETS DE CONSTRUCTION, RÉHABILITATION ET D’ENTRETIEN ACTIFS RECENSÉS.

67vus

C’est ce qu’il faut retenir de la réunion de coordination présidée le lundi 16 mai 2022 par Emmanuel NGANOU DJOUMESSI, Ministre des Travaux publics. En réalité, le point a été fait sur l’ensemble des projets routiers en cours de réalisation sur l’étendue du territoire national. Pour ce faire, les états des lieux ont été présentés par réseau et par région.

Dans le réseau Nord, comprenant les régions de l’Extrême-nord, du Nord et de l’Adamaoua, 72 projets actifs ont été recensés, dont 57 pour lesquels le ministre des Travaux publics est Maître d’Ouvrage et 15 pour dont la Maîtrise d’Ouvrage est assurée par le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire ou les Maires. Région de l’Extrême-Nord, 27 projets sont en cours et 24 desdits projets sont sur financement MINTP dont une convention avec la SODECOTON et 3 projets sur financement MINEPAT. Dans la région de l’Adamaoua, 12 projets à gestion centrale sont en cours de réalisation, dont la construction de la route Ngaoundéré-Paro. Dans la région du Nord, 33 projets sont en cours d’exécution, dont 23 pour lesquels le Maitre d’Ouvrage est le ministre des Travaux publics et 10 pour lesquels les Maires sont Maîtres d’Ouvrage. Dans ce réseau, la principale contrainte est la faible mobilisation de certaines entreprises. Pour certains projets, le processus de résiliation a déjà été engagé en vue de nouvelles contractualisation. Le réseau Ouest quant à lui est composé de la région éponyme, de la région du Littoral et des régions du Nord-ouest et du Sud-ouest. 123 projets routiers sont actifs dans ce réseau. Le ministre des Travaux publics est Maître d’Ouvrage pour 57 projets et les 44 autres sont ceux pour lesquels le ministère des Travaux publics, à travers ses services déconcentrés, accompagne d’autres Maîtres d’Ouvrage à l’instar du MINESUP, du MINADER, du MINEDUB, du FEICOM et des Maires. Dans la région du Littoral, 24 projets dont la gestion est assurée par les services centraux du ministère des Travaux publics ont été identifiés. Dans la région du Nord-Ouest, en dépit du contexte sécuritaire, 19 projets sont en cours, dont 7 pour lesquels le Maitre d’Ouvrage est le ministre des Travaux Publics et 12 pour lesquels le MINTP accompagne les autres Maîtres d’Ouvrage. Dans la région de l’Ouest, 23 projets dont la gestion est assurée par les services centraux du ministère des Travaux publics sont en cours de réalisation. Dans la région du Sud-Ouest 57 projets sont en cours. Le ministre des Travaux publics est Maître d’Ouvrage dans l’exécution de 25 projets. Les 32 autres étant ceux pour lesquels le MINTP accompagne les Maires. La principale contrainte qui impacte fortement la bonne exécution des projets reste l’insécurité dans les régions en crise. Toutefois, on a relevé légère amélioration avec la stratégie consistant à confier autant que possible, les travaux aux entreprises ayant un ancrage sociologique dans les zones d’intervention des projets.

Dans le réseau Sud composé des régions du Sud, du Centre et de l’Est, 70 projets sont en cours, dont 29 dans la région du Centre, 24 dans la région de l’Est et 17 dans la région du Sud. Cette situation ne prend pas en compte les projets gérés par les services déconcentrés dans les régions du Centre et du Sud.

A ce récapitulatif, il faut ajouter les projets exécutés en régie et ceux d’entretien/réfection des bacs de franchissement. Dans ce cadre, 19 projets en régie sont en cours sur le territoire national et 16 bacs sont sous contrat d’entretien/réfection sur les 32 qui relèvent de la responsabilité de l’Etat.

Au demeurant, un total de 300 projets actifs a été identifié et pour lesquels le ministère des Travaux publics intervient comme Maître d’Ouvrage ou Ingénieur de l’Etat.

Marie Serges ZAKOUDA

 

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.