dimanche, 20 juin
Economie

RECEPTION PROVISOIRE DU TRONÇON MINTOM-LELE DE LA TRANSFRONTALIERE SANGMELIMA-OUESSO.

103vus

Mardi 26 janvier 2021, Mbole Mbole Benoît Parfait, Directeur Général des Travaux d’infrastructures et représentant personnel du Maître d’ouvrage ; a procédé à la réception provisoire du tronçon Mintom-Lele de la transfrontalière Sangmélima-Ouesso. Pour la circonstance, il était accompagné de Abdouraman Nestor, Délégué Régional des Travaux publics du Sud ; et des responsables de la mission de contrôle CIRA Ingénieurs Conseil, de l’entreprise adjudicative, SINOHYDRO Corporation Ltd et de l’autorité contractante.

Longue de 67,5 km, cette section de route constitue le Lot 1 de la 2eme phase du projet d’aménagement de la route Ketta-Djoum. Le projet de cette route a pour l’objectif la facilitation du transport sur le corridor Brazzaville-Yaoundé. Ce qui va contribuer au renforcement de l’intégration régional en Afrique Centrale ; tout en permettant l’interconnexion sur les axes routiers reliant le Cameroun, le Congo et d’autres pays de la Sous-région.

Les arrêts effectués ont permis au DGTI et à son équipe d’apprécier la qualité de la route et les ouvrages d’art construit sur cette section de route qui comprend entre autres une aire de stationnement, des ouvrages de franchissement parmi lesquels un ouvrage construit sur la rivière Lele en remplacement d’un pont où des économies de plus d’un milliard de FCFA ont été réalisées.

Exécutés par l’entreprise SINOHYDRO, Les travaux routiers comprennent un ouvrage routier faute d’une couche de fondation de 30 cm, une couche de base en grave concassé de 20cm et d’une couche de revêtement en béton bitumineux de 5cm. Les travaux connexes quant à eux comprennent entre autres des infrastructures sociales notamment des salles de classes, un centre social et une gare routière.

Le parcours du tronçon s’est achevé par une réunion de restitution à la base vie de SINOHYDRO à Lele. Une réunion au cours de laquelle le représentant du Maître d’ouvrage a exprimé sa satisfaction pour la qualité des travaux réalisés et cette route qui remplit les standards internationaux, tout en saluant l’expertise de l’entreprise en ce qui concerne la réalisation des travaux de construction du pont à Lele. Néanmoins le DGTI a relevé quelques observations liées à la signalisation et à la stabilisation des talus aménagés par des remblais ou des déblais. Il a donc instruit l’entreprise de renforcer la signalisation sur certains points et de trouver des mesures correctives pour stabiliser la végétation sur les talus.

Financé par la BAD, le BDEAC, la JICA et le Gouvernement Camerounais à un montant de 35 603 934 671 FCFA, le projet a été exécuté dans les délais contractuels de 36 mois qui ont été pleinement respectés par l’entreprise avec un taux d’exécution des travaux s’élevant à 99,92% pour un délai de consommation de 99, 36% ; les travaux routiers étant achevés.

Marie Serges ZAKOUDA.

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.