lundi, 27 juin
SANTÉ

SANTÉ : L’EPIDEMIE DE CHOLÉRA PREOCCUPE LE CAMEROUN

63vus

.On ne le dira jamais assez. Le choléra est parmi nous. Et fait de nombreuses victimes. Face à une telle situation qui s’avère critique pour le Cameroun, le système de gestion de l’incident choléra s’active à trouver les moyens efficaces susceptibles de contrecarrer avec célérité la flambée dans 5 des 10 Régions du Cameroun. Pour ce faire, une procédure opérationnelle standard a été conçue, afin que la réactivité dans toutes les situations y afférentes soit sans faille.

Ainsi pour agir efficacement, il faudra désormais respecter le canevas suivant :

-définir un objectif, son public cible, les conditions à remplir, les résultats attendus, les délais impartis pour la mise en œuvre, les ressources intervenant sur la question et la procédure qui permettra l’atteinte des résultats escomptés. Autour de ce processus, les membres des sections planning, opération, Bureau de l’information publique ou de recherche opérationnelle, réunis à Nkoten dans la haute Sanaga y ont activement travaillé.

Durant cette rencontre, les présentations pilotes d’expérimentation de quelques situations, se sont étendues sur la prise en charge des cas, par les agents de santé communautaires, par les éléments d’investigation et d’intervention rapide et les formations hospitalières. Y compris la prévention, le contrôle des infections du choléra et la gestion des corps de choléra. Sans oublier les interventions des équipes pendant la flambée et les mécanismes de transport sécurisé à déployer dans certains cas.

Signalons que la Communication de risques et l’engagement communautaire ont aussi fait l’objet d’un exposé ; avec pour l’objectif la description des mécanismes de communication sur les risques, à mettre en œuvre lors de la gestion d’une épidémie   de Choléra.

En somme le respect de ce modèle va certainement concourir à un gain de temps et à la transmission d’informations complètes et rapides au bénéfice de tous.

Marie Serges ZAKOUDA

 

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.