lundi, 27 juin
Economie

VILLAGE DE L’UNITÉ ET DE L’INTÉGRATION NATIONALE : PAUL BIYA CÉLÉBRÉ COMME ARTISAN DE L’UNITÉ.

61vus

Luc Magloire MBARGA ATANGANA, Ministre du Commerce a procédé mardi 17 mai 2022 à l’ouverture de la Foire de l’Unité. Il s’agit en effet, d’un grand rendez-vous dont l’un des centres d’intérêts l’intégration nationale. L’édition de cette année a comme innovations la lutte contre la vie chère, la valorisation du savoir-faire patrimonial ancestral et la symbiose « armée/Nation ».

Coupure du ruban symbolique et visite des stands d’exposition ont ponctué la cérémonie d’ouverture du « Village de l’Unité et de l’intégration nationale » organisé à l’hôtel de ville de Yaoundé par le Ministère de la Jeunesse et de l’éducation civique en marge de la célébration du cinquantenaire de la réunification le 20 mai prochain, du 13-19 mai 2022 sur l’ensemble du territoire national.

Pour Luc Magloire MBARGA ATANGANA, Ministre du Commerce, l’Unité nationale et la lutte contre la vie chère vont de paire. « C’est la célébration de l’Unité et de la cohésion nationale l’intégration nationale. C’est le message fort de ce cinquantième anniversaire de la fête nationale et c’est aussi cela la marque profonde du Président de la République Paul Biya : maintenir un pays debout. Nous camerounais vivants, c’est cela que nous devons célébrer l’Artisan de l’Unité » a-t-il déclaré.

Quant au Ministre de la Jeunesse l’organisateur de cet évènement dédié à la vie moins chère, les stands où sont exposés du riz, les huiles végétales, des produits vivriers traduisent à suffisance la capacité des jeunes à produire et transformer localement. Plusieurs PMEs y ont exposé des produits de l’Artisanat parmi lesquels les bracelets, parfums, poivre blanc, des tissus en coton, des produits agricoles et des produits de première nécessité.

Signalons que plusieurs Administrations publiques à savoir le Mincommerce, Minresi, Mindef via le Corps National des Sapeurs-pompiers, Minpemeesa, la Mirap encadrent cet évènement. Dans les stands, les produits du terroir sont exposés : parfums, bracelets, tissus en coton, huiles de beauté, chocolat, huiles végétales, viande de bœuf avec os vendue à 1700 et 2300 FCFA le kg sans os au stand de la Mirap. Le Ministère du Commerce est accompagné par le Syndicat national des commerçants du Cameroun et de nombreuses entreprises citoyennes ou sont exposés les différents produits de grande consommation à l’instar du riz, des huiles végétales à l’instar de Mayor à 1150 FCFA. Elle permet la cuisson des aliments tel que le riz de Yagoua apprécié par le Minjeunesse Mounouna FOUTSOU « Ce n’est que ce riz que je mange car, on maitrise le processus de production, il faut les encourager ».

Marie Serges ZAKOUDA

 

votre commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.